Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 St Martin Immobilier, Agence immobilière PARIS 75010

L'actualité de CENTURY 21 St Martin Immobilier

Aujourd'hui Slim nous emmène passage du Désir...

Publiée le 15/09/2011

Précédemment, allée du Puits, cette voie a été appelée passage du Désir par les habitants du quartier en 1789.

C’est en 1789 que les habitants du quartier ont donné ce nom à ce passage typique du Paris historique.

Situé entre la rue du Faubourg-Saint-Martin et la rue du Faubourg-Saint-Denis, le Passage du désir a un statut de voie privée, interdite au stationnement.
 

À partir de 1852, dans le cadre du Paris Haussmannien, le boulevard de Strasbourg est créé. Son percement en cœur d'îlot entre la rue du Faubourg-Saint-Denis et la rue du Faubourg-Saint-Martin a fait disparaître un certain nombre de maisons du passage de l'Industrie, du passage Brady, de la rue du Château-d'Eau et du passage du Désir.

Il a aussi prolongé et élargi la premier Passage du désir en deux du passage. Les deux parties sont très différentes l'une de l'autre en terme d’architecture, d’activités...

Jusque là, le passage du Désir se situait dans le 5e arrondissement, il sera  dans le 10ème arrondissement, à partir du 1erjanvier 1860, date à laquelle Paris s’est agrandi en vingt arrondissements, annexant en totalité ou en partie ses communes limitrophes.

Petit historique sur l’agrandissement de Paris :

Le Baron Haussmann, préfet de la Seine depuis 1853, était soucieux des embouteillages de voitures et de cavaliers qui affluaient chaque jour vers le Bois de Boulogne et songea dès 1856 à annexer des terrains de Passy et Neuilly pour agrandir la place de l'Étoile et déplacer l'octroi vers la porte Maillot.

Napoléon III, quant à lui, rêvait d'un « Grand Paris » qui engloberait l'ensemble du département de la Seine ainsi que les communes de Meudon et Sèvres. Il créa une commission, présidé par le Comte Henri Siméon, dont le rapport préfigura les aménagements de la capitale et son agrandissement1.

La construction de l'enceinte de Thiers, quelques années plus tôt, avait engendré une situation particulière, certaines communes étant coupées en deux par le mur. En outre, le Ministre de l'intérieur, Delangle, arguait de ce que les territoires compris entre l'enceinte de Thiers et le mur des Fermiers généraux ne devaient leur prospérité qu'à la ville de Paris. Malgré l'opposition de certaines communes limitrophes, la décision fut prise de porter la limite de Paris depuis le mur des Fermiers généraux jusqu'à l'enceinte de Thiers. Voir photo.

Le 10ème arrondissement nous réserve bien d’autres surprises… nous nous retrouvons dans 15 jours pour l’histoire d’un autre lieu.

Bonne journée à tous !

 

http://hv10.org/index.php?lng=fr

http://www.mairie10.paris.fr/mairie10/jsp/site/Portal.jsp

 

 

Notre actualité